colinas azules

jueves, 10 de junio de 2010


ÊTRE JEUNE
Samuel Ullman
La jeunesse n’est pas une période de la vie, elle est un état d’esprit, un effet de la volonté, une qualité de l’imagination, une intensité émotive, une victoire du courage sur la timidité, du goût de l’aventure sur l’amour du confort.
On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d’années, on devient vieux parce qu’on a déserté son idéal. Les années rident la peau, renoncer à son idéal ride l’âme. Les préoccupations, tes doutes, les craintes et les désespoirs sont tes ennemis qui, lentement, nous font pencher vers la terre et devenir poussière avant la mort.
Jeune est celui qui s’étonne et s’émerveille. Il demande comme l’enfant insatiable : et après? il défie les événements et trouve de la joie au jeu de la vie.
Vous êtes aussi jeune que votre foi. Aussi vieux que votre doute. Aussi jeune que votre confiance en vous-même. Aussi jeune que votre espoir. Aussi vieux que votre abattement.
Vous resterez jeune tant que vous resterez réceptif. Réceptif à ce qui est beau, bon et grand. Réceptif aux messages de la nature, de l’homme et de l’infini.
Si un jour, votre cœur allait être mordu par le pessimisme et rongé par le cynisme, puisse Dieu avoir pitié de votre âme de vieillard.

2 comentarios:

kiki dijo...

Precioso y cuanta verdad encierra.Eso me hace pensar en cuantos momentos "envejezco" y en cuantos vuelvo a "rejuvenecer". Lo difícil es conseguir mantenerse joven hasta el final,porque para conseguirlo hay que envejecer y dejar morir para dar paso a algo nuevo. Me gusta mucho la foto que la acompaña, no deja de ser un amanecer, y así día, tras día...Gracias Dorita

dorita dijo...

Gracias Kiki, el poema de Samuel Ullman es precioso y sobre todo alentador, especialmente cuando se ha traspasado la frontera de los años. Acabo de publicar otra entrada con uno de Blas de Otero, igualmemnte bello, y tal vez más entrañable, porque él es un poeta más nuestro, pero más..., no sé creo que más realista. Creo que ambos son una buena combinación.